AW-16463171190
top of page

Pamina : Symbole de Courage et de Résilience face aux Expériences de Laboratoire

ARGOS 42, notre association dédiée à la protection animale, lance une campagne urgente pour mettre fin aux expériences animales non efficaces dans la recherche scientifique. Avec plus de 45 000 signatures recueillies, notre pétition prend de l'ampleur, surtout grâce au témoignage poignant de la famille d'un ancien chien de laboratoire, Pamina.


Témoignage : La Voix d'un Ex-Chien de Laboratoire


 Pamina, après avoir passé 2 ans et demi dans un laboratoire, a enfin trouvé refuge dans une famille aimante. Voici leur témoignage émouvant :


« Cela fesait longtemps que je voulais adopter un ex beagle de laboratoire,  donc j ai cherché quelle association  faisait sortir des beagles de laboratoire et j'ai découvert l'association BeaglesofBurgundy.


J'ai contacté l'association qui m'a posé plein de questions pour savoir si j'étais apte à adopter un chien qui avait souffert et si l’environnement pour l’accueillir serait adapté.


Et lorsqu'ils ont fait une libération ils m'ont contacté pour que je vienne chercher un beagle à l'association. J'ai eu le choix entre trois chiens.



Pamina a été très affectueuse tout de suite et elle allait toujours nous voir pour



des caresses.Pamina avait déjà été réhabiliter 3 semaines à l'association. 


Ce qui est bien car cela permet de leur faire connaître les différents bruits d'une maison. Elle s'est sentie assez à l'aise à la maison. Sauf qu'au début aussitôt qu'elle s'assoupissait elle se réveillait en sursaut et ne savais plus où elle était, il ne fallait pas qu'on la caresse quand elle dormait car cela lui faisait peur aussi.


Lorsqu'elle mangeait il ne fallait pas faire de bruit autour d'elle sinon elle arrêtait de manger et regarder partout. Elle avait peur aussi que notre autre chien lui mange sa gamelle donc on la faisait manger séparément et encore au jour d’aujourd’hui. ( dans les labo, ils ont l’habitude de jeter les croquettes au sol et ses les chiens les plus fort qui mange, souvent il y a des bagarres)



Sinon Pamina avait appris pas mal de chose à l’association comme monter des escaliers. elle suivait notre autre beagle partout .La marche en laisse à été assez compliquée car elle ne connaissait pas, elle avait peur du bruit des voitures, motos. Parfois elle ne voulait pas du tout avancer. Même si je la sollicitais avec des croquettes.




beagle de laboratoire libéré
© Pamina

Parfois elle fessait des progrès et le lendemain régressais, sans savoir pourquoi.Elle a peur de monter en voiture, et se rend malade même avant de monter (tremblement, vomis, et même au début pipi) encore au jour d'aujourd'hui.


Lorsque sur le trottoir elle voit une voiture blanche de garer, elle traverse la route pour s en éloigner.Elle est sociable avec tous les gens, va se faire caresser.


Elle a une peur bleue du vétérinaire, elle bave tout le long de la consultation.  Et n’aime pas l'orque on la brosse, elle grogne.  Lorsque qu'on lui nettoie, les dents ou les oreilles ou autres soins elle est encore tétanisé et bave de peur. Elle ne supporte pas les odeurs fortes comme huile essentielle... elle se cache lorsque je fais des soins à sa copine chat ou chien .Au début encore un peu maintenant lorsqu'on la porte dans les bras ,elle reste inerte, la bouche entre ouverte et les yeux fixe ( elle se demande ce qu’on va lui faire, mauvaise habitude prise au labo, lorsque qu’on les porte, les beagles ne bouge plus) même au bout de 2 ans et demi d’adoption.


Elle avait des périodes de léchage compulsif du sol (d’un seul coup, elle se met à lécher le sol de la maison où même pendant la balade, s'en savoir pourquoi et avale tout ce qu’elle peut trouver) elle a encore fait une crise une nuit il y a 2 mois.  J’ai eu 2 avis veto qui divergeais, 2 comportementalistes et une communicante animale ( qui lui a fait des séances de reiki et qui l à réussis à l apaiser). [...]


J’ai pleuré avant de savoir que j’allais l’adopter car je me demandais ce qu’elle subissait dans le labo. Et j’ai encore les larmes au yeux quand je la vois agitée sans ses rêves ou cauchemars, lorsqu’elle bave de peur lors de nettoyage d’oreilles ou si je lui fait un autre soin, ou la lave...Je ne regrette en rien l’adoption de Pamina qui est très affectueuse et qui n’en veut pas à l’humain.


Pour les futurs adoptants , je leur conseils de la patience , car l’apprentissage de la balade ou de la propreté peur être long. Parfois il y a du progrès et parfois de la régression. Il ne faut pas baisser les bras aux moindres soucis. […]


Pamina à vécue 2 ans et demi dans un labo. elle est née aux États-Unis et vendue à un labo de Hongrie.  Cela fait 2 ans et demi qu’elle est avec nous. Avant elle n’était pas considérer comme animal de compagnie et était qu’un numéro. Elle a eu la chance de survivre et a maintenant un nom. »



Suis ses aventures sur son compte instagram👉@pamina_ex_chien_de_labo



Conclusion

 

Pamina est bien plus qu'un simple numéro de laboratoire. Elle incarne la lutte contre les expériences inutiles sur les animaux. Son histoire témoigne de la nécessité de mettre fin à cette pratique cruelle. Rejoignez notre cause et ensemble, arrêtons ces expériences inhumaines pour un avenir où les animaux ne sont plus des sujets de laboratoire, mais des membres aimés de nos familles.

 

Comments


bottom of page