AW-16463171190
top of page

Interview avec Gérald Ariano : Le rôle de la TV dans la cause animale


Gerald Ariano présentateur télé engager pour la cause animale
©G2A Media

Nous avons eu le privilège de nous entretenir avec Gérald Ariano, présentateur TV et fervent défenseur de la cause animale. De ses débuts sur Disney Channel à sa présence actuelle sur des émissions telles que "Bougez vert" et « Une vie de bêtes »", Gérald Ariano nous livre son parcours marqué par une passion inébranlable pour les animaux.

 

ARGOS 42 : Expliquez-nous comment vous vous êtes engagé dans la cause animale ?

 

Gérald Ariano : « J'ai toujours eu des animaux chez moi, des chats et des chiens. Il y a quelques années, Ushuaïa TV (Groupe TF1) m'a demandé de présenter l’émission "Une vie de bêtes", où j'étais en relation avec des


Tv engager cause animale
©MonAnimalTV

professionnels du monde animal pour comprendre leur métier. vétérinaires, chirurgiens, petsitters, comportementalistes animaliers, ostéopathes… Ma passion pour la cause animale était déjà très présente, mais elle s’est renforcée en rencontrant ces professionnels. Lors du tournage d’un épisode à la SPA d’Hermeray en Région Parisienne, j’ai adopté un chat. Elle s’appelle Sasha et vit toujours chez moi aujourd’hui. Toute l’équipe de production est d’ailleurs repartie avec un animal. Il était hors de question pour nous de laisser les animaux avec lesquels nous avions tourné dans le box à la SPA ».


ARGOS 42 : Pouvez-vous nous parler de votre engagement personnel envers la protection des animaux et comment cela a évolué au fil des ans?

 

Gérald Ariano : “ Mon engagement est celui que peut avoir un journaliste de télévision. Je présente des émissions pour sensibiliser un maximum de gens au bien-être animal. Je m’engage également auprès des associations pour les faire connaître du grand public. Je pense à « Gamelles pleines » qui vient en aide aux chiens des SDF ou à « Sauve ton Bourbon » à la Réunion. Le sort des chiens errants sur l’île est une catastrophe. Je sors également un livre à la fin de l’année 2024 qui va s’intituler « Comment s’engager pour la cause animale ». L’idée est de rencontrer des professionnels du milieu animalier pour qu’ils puissent nous parler de leur engagement et aussi nous donner des clés de réussite si l’on veut s’engager de notre côté.”


ARGOS 42 : En quoi les médias, notamment la télévision, peuvent-ils contribuer à sensibiliser le public à la protection animale?


Gérald Ariano : “ La télévision a un vrai rôle à jouer. Il ne faut pas seulement montrer de gentils animaux tout mignons. Il faut aussi montrer la réalité des choses. Pour moi la télévision doit être distrayante et informative. Montrer des vidéos d’influenceurs qui « déguisent » leur animal de compagnie, ça aussi, c’est de la maltraitance animale. La télévision ne doit pas relayer ce genre d’image. Les bêtisiers regorgent de ces vidéos et cela m’agace profondément. J’adorerais présenter un programme qui vient en aide aux propriétaires et aux animaux. Avoir un animal est un droit. Et s’il y a des droits, il y a aussi d’énormes devoirs. Les propriétaires doivent le savoir. Présenter un programme dans lequel on explique tout cela, mais aussi dans lequel on raconte de belles histoires est une vraie envie de ma part. Il y a tellement à faire et à dire sur ce sujet. Peut-être qu’un jour … l’avenir le dira.”


 

ARGOS 42 : Que pensez-vous de la place de l’animal dans notre société ? 

Gérald Ariano : “« Il n’y a pas si longtemps, l’animal était encore considéré comme « un meuble meublant ». Aujourd’hui il a enfin un statut. L’homme a compris que l’animal est pourvu de sens, d’émotions et de sensibilité. C’est une bonne chose. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire sur le problème de la maltraitance animale. Je n’arrive pas à comprendre comme un humain, après avoir adopté ou acheté un animal, après l’avoir caressé, après avoir joué avec lui, après l’avoir aimé … peut soudain l’abandonner. C’est quelque chose d’incompréhensible pour moi. Je suis toujours étonné de voir les animaux retournés vers leur maître après avoir été maltraités. Il y a chez eux une abnégation et un sens du pardon qui me fascinent. Je n’ai pas cette force-là. Pour moi, il n’y a pas de pardon à avoir quant à la maltraitance animale. Des lois existent, mais les punitions (75 000€ d’amende et 3 ans d’emprisonnement) ne sont jamais appliquées. Les juges ne sont pas assez sensibilisés à la cause animale. Il faut que cela change.”

célébrité engager pour la cause animale
©TF1

Gérald Ariano incarne un exemple inspirant d'engagement pour la cause animale. Son parcours témoigne de l'importance de sensibiliser le public à la protection des animaux à travers les médias et de l'urgence de prendre des mesures concrètes pour leur bien-être. Merci à lui pour cette interview enrichissante et pour sa détermination à faire avancer les droits et le respect envers nos amis à quatre pattes.



Gérald Ariano a commencé sa carrière sur NRJ Côte d’Azur avant de devenir pendant 10 ans

l’un des animateurs emblématiques de l’émission « Zapping Zone » sur Disney Channel (Il

décrochera de nombreux prix dont ceux de « Meilleur animateur jeunesse » et « Meilleure

émission jeunesse »). Après un rapide passage par M6, il rejoint en 2007 le Groupe TF1 pour travailler sur Ushuaïa TV. Il prend les commandes en 2009 de l’émission de tourisme hebdomadaire “Bougez Vert” (toujours diffusée en 2024) et de la série « Une vie de bêtes » (7 saisons entre 2015 & 2022). Il présente des chroniques touristiques sur LCI et est l’auteur de deux livres. « Bougez vert, mes balades Françaises » sortie aux Editions du Chêne en 2007 Et « Comment s’engager dans la cause animale » aux éditions Tredaniel en 2024


Comments


bottom of page